Le Témoignage Bouleversant de Marine et la puissance de sa résilience affective :)



Mon commentaire pour commencer :


Pour la personne victime d emprise, le but premier est d'entrer en résistance pour reprendre le contrôle sur elle et sur sa vie.


Un premier pas vers la poursuite de sa vie et pour l espoir d une possible reconstruction.

Ce qui n est pas de tout repos, puisqu elle est, au sortie d une relation dévorante psychologiquement, terrassée, éreintée, épuisée physiquement et moralement.


Bien que c'est difficile, tout le défi pour la personne victime dans un état instable est d'aller chercher en elle ce qui est perdu : du discernement, de la lucidité, un esprit critique (aiguisé), une capacité d agir pour poser des actions justes pour elle et son environnement,

Cette étape nécessite pour l instant de laisser son traumatisme de côté. Il s agit de s occuper urgemment de la crise au moment des faits.


Le chemin à prendre, semble douloureux et fastidieux.


Pourtant, quand la victime prend la décision ferme de l emprunter, la perception est déjà bien différente de la douleur de son histoire/ de son passé.


La douleur physique, du manque, de la culpabilité obsessionnelle, de la honte et de la peur intense en appellent malgré elle à de rupture impossible alternée d'impossible réconciliation. Là aussi c est une autre étape autant éprouvante que violente.


C'est pour tant ici que tout se joue.


C'est pour tant ici que l'opportunité se présente pour la personne sous emprise de regarder en face son traumatisme vécu et ressenti dans ses tripes et dans la région de son cœur.

La douleur physique marquée par son histoire est liée aux émotions bloquées depuis longtemps.

C'est durant ces phases critiques qu'elle est invitée à résister encore plus pour "processer" vers la libération !


C est un bouleversement pour son système tout entier quand elles les (les émotions) quittent et s en libèrent . Un bouleversement plus que salvateur !


Oser affronter l obscurité en soi est le seul moyen de se connaître pleinement et d apprendre à connaître les autres.


Quand on ne se connaît pas au plus profond de soi, on ne peut jamais pleinement comprendre cet autre qui nous pousse avec résignation, à porter un regard different et sincère sur nous-même.


Un regard différent qui pousse la victime à trouver en elle la porte de sortie de la prison psychologique dans laquelle elle est enfermée et prendre les bonnes décisions pour la bonne poursuite de sa vie.


Briser la barrière de la souffrance de son histoire passée n est pour les âmes "sensibles".

Les âmes courageuses qui le font souffrent souvent pour une raison plus grande.


Quoi que nous choisissions de croire, toutes les blessures finissent par guérir.


Et les cicatrices qu'on porte seront toujours un fier rappel de la souffrance que nous avons endurée puis surmontée.


"Après tout, ce qui ne me tue pas me rend plus fort," disait Nietzsche .

Pourvu que cette force ne soit pas de nouveau un blindage mais plutôt les signes d une réconciliation avec nos vérités et nos dualités intérieurs menant vers un meilleur destin.


@Fati AMOR - Se Reconstruire Dans l'Amour Après l'Abus Psychologique


Voilà pour illustrer mon propos le témoignage reçu de Marine :


J’ai contacter fati en Février 2021 car j’étais victime d’une relation d’emprise avec une perverse narcissique.

Lorsque j’ai pris contact pour la première fois avec Fati j’étais dans un état dépressive, j’étais au fond du trou, livrée à moi même et désemparée

Avant fati j’avais consulter 2 thérapeutes différentes plus un coach avec qui j’ai fais des séances d’EMDR et d’hypnoses. Mais tout ça n’a rien changer je ne me sentais pas vraiment comprise… je ne sentais pas ses spécialistes vraiment impliquer…


Après avoir vu toutes les vidéo de fati et lu sa biographie je me suis toute suite dis « c’est elle qu’il me faut » je me suis reconnue en elle a travers ses écris à travers son histoire…


J’ai compris à travers tout le travail fait avec fati ce qui n’allais pas chez moi, c’est comme si que lorsque j’ai frapper à la porte de fati j’étais limite aveugle et qu’à force de travail et persévérance je retrouvais la vue peu à peu.


Il y a eu des moments très difficile émotionnellement parlant parce qu’elle allait chercher en moi au plus profond de moi… pour m’aider à trouver d’où provenait mes blessures, nous sommes remontées jusqu’à mon enfance.


Je revenais de très loin…. Mes blessures remontées à mon enfance et c’est ce qui m’avais mis dans la situation que je vivais.


J’ai toujours su dans le fond que quelque chose n’allais pas je fuiais les émotions et aller chercher le bien être à l’extérieur via des relations…


J’étais très dépendante affective


C’est pour cela que je n’arrivais pas à quitter de manière définitive ma PN, j’avais une peur bleu à l’idée de la quitter et de me retrouver seule avec moi même.


Malgré plusieurs tentatives pour la quitter j’y suis retourner à plusieurs reprise et malgré cela fati ne m’a jamais lâché, ni jugé et m’a aider jusqu’au bout jusqu’à ce que j’y arrive grâce à son aide et toutes les séances qui ont été plus que bénéfiques.


Plus nous avons été chercher au fond de moi, plus je trouvais des réponses et plus je comprenais ses schémas que j’avais tendance à répéter dans toutes mes relations.


Je ne pensais pas dire ça un jour vu toute la souffrance que j’ai vécu mais cette relation à été finalement une bénédiction cela voulais tout simplement dire qu’il été temps… temps de faire un véritable travail sur moi, me réparer…


Nous sommes en septembre 2022 je suis aujourd’hui complètement changer, je suis célibataire et heureuse. Grâce à fati j’ai appris à me prendre en charge à prendre soin de ma personne, a m’aimer à me respecter.


Il faut faire attention à ce que l’on tolère, c’est nous qui enseignons aux autres comment nous traiter…


Fati m’a tout simplement sauvé la vie !


Avec tout le bagage que j’avais déjà depuis l’enfance plus la relation d’emprise dans laquelle j’étais honnêtement je pensais vraiment y laisser ma peau.


Le destin a mis cette personne extraordinaire sur mon chemin et j’en suis reconnaissante.


Je n’oublierais jamais toutes ses fois ou j’arrivais à ressentir son empathie et sa peine pour moi a travers juste un soupire ou un mot réconfortant qu’elle avait à mon égard.


Tout simplement fati merci, merci du fond du cœur.


En écrivant ses dernières lignes j’ai les larmes qui me monte parce que grâce à vous je peux me dire que des gens bien existe encore dans ce bas monde.


Rejoignez-nous sur www.fatiamor.com


#EmpriseFati Amor @liberezsavie #violencespsychologique#résistancesetconsrruction

0 vue0 commentaire